Articles

Gâteau choco coco vegan sans gluten

Image
Un gâteau peu sucré et très digeste. Facile à réaliser pour toute occasion. Et pas besoin de mesurer ni de peser, tout se fait à la « tasse ». Ingrédients - 1 1/2 tasse de farine de sarrasin  - 1/2 tasse de maïzena ou fécule de pomme de terre - 2 cs de farine de coco - 2 cs de graines de chia - 2 cs d’eau - 1 tasse de sucre - 2 cs de coco râpée  - 1 sachet de levure - 1 pincée de sel - 2 cs de chocolat en poudre sucré - 2 tasses de lait végétal - 1/2 tasse du huile végétale neutre Préparation : Préchauffer le four à  180°. Dans un petit bol, mélanger les graines de chia à l’eau et laisser gonfler quelques minutes jusqu’à totale absorption de l’eau. Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients secs ensemble. Ajouter les graines de chia gonflées.  Ajouter les ingrédients liquides et bien mélanger. Graisser un moule. Ajoutez la préparation.  Cuire 30 à 40 minutes à 170–180°. 30 mn sont suffisantes pour un four à chaleur tournante. Ne pas trop cuire pour ne pas avoir le rendu d’un

Riz au lait de coco par tous les temps

Image
Un riz au lait savoureux que je déguste par tous les temps, et même en plat unique. Mais il se mange aussi bien en dessert, au goûter, au petit-déjeuner ou en encas.  Une recette gourmande et saine, végétale et sans gluten naturellement. Ingrédients : - 750 ml lait végétal type soja, amande ou avoine (soja vanille pour moi) - 200 ml lait de coco - 40 g sucre de canne (ou sucre coco) - 4 gousses de cardamome - 20 g de noix de coco râpée - 150 g de riz (normalement riz rond mais perso j'utilise aussi du riz long grain basmati) Préparation : Dans une grande casserole, faire chauffer le lait végétal, le lait coco et le sucre. Ajouter la cardamome. Bien mélanger et laisser le sucre se diluer. Puis ajouter la noix de coco râpée. Bien mélanger et laisser sur le feu. Pendant ce temps, laver et rincer 3 fois le riz. Une fois que le mélange de lait est bien chaud, ajouter le riz. Bien remuer. Cuire à feu moyen-doux pendant 25 à 30 mn; en fait jusqu'à l'absorption presque complète du

Et toi tu en penses quoi de tes pensées ?

Image
« Car c’est cela, la révolution, une des révolutions de la méditation. Au lieu de considérer avec animosité des pensées dont on n’est pas trop fier, au lieu de chercher à les éradiquer, on se contente de les observer sans en faire un drame. Parce qu’elles existent, parce qu’elles sont là.  Ni vraies ni fausses, ni bonnes ni mauvaises : de micro-événement psychiques, des bulles à la surface de la conscience.  Si on les envisage ainsi, sans même qu’on s’en rend compte elles perdent de leur empire et de leur nocivité.  Ne pas les juger, ses propres pensées, pas plus que son prochain. Les prendre pour ce qu’elles sont, les voir comme elles sont. [...]  Voir ses pensées comme elles sont.  Voir les choses comme elles sont. » Yoga, Emmanuel Carrère Et toi tu en penses quoi de tes pensées ?

Le sang purificateur de nos lunes

Image
« À travers son sang, la femme a la possibilité de purifier une partie des souffrances de l’humanité, et pas seulement la sienne, car sa matrice est connectée à la grande matrice universelle ; tout est inclus dans cette espace, le présent, le passé, l’avenir. Chaque femme a ce don, je le vois même comme une responsabilité, de participer à la transformation de la souffrance de l’humanité. » La puissance du féminin, de Camille Sfez Et toi comment vis-tu tes lunes ? Sens-tu ce pouvoir de ton sang ? Partage moi ton expérience. Cet article pourrait également t’intéresser : Yoga pour soulager les douleurs prémenstruelles et des règles http://yogafleurdevie.blogspot.com/2020/07/du-yoga-et-des-regles-des-lunes-des.html?m=1

Transcender c’est aussi ça Namaste

Image
Être vrai(e), authentique dans qui l’on est.  Dire pleinement les mots sans non-dits; quitte à les dire avec force ou maladresse. Souvent les politesses et les beaux mots cachent des relents de faussetés... des masques que l’on se met par peur de blesser l’autre... mais du coup, on omet, on se fourvoie dans les mots (maux ?) sociaux, on ne va pas au plus profond de ce qui doit être guéri et on se complaît dans de la fausse bienveillance. La bienveillance réelle pour moi n’est pas dans les mots doux mais est dans le fait d’apporter tendresse, force de vie, réveil de conscience... tout à la fois lorsqu’il y a besoin.  Ce qui compte c’est la sincérité d’amour, le cœur ouvert rempli de compassion, d’amour immense...  toujours et surtout face à cet autre nous-mêmes qui est aux aboies, qui est en colère...  qui crie sa souffrance.  L’autre dans tous les cas entendra soit le cri du coeur soit son ego. Un dialogue à quatre entre deux personnes, 2 egos, 2 niveaux de consciences. Alors, se mettr

De l’Amour et de l’Unité

Image
Voici un passage d’un texte écrit par une femme pianiste et enseignante de yoga, Élisabeth Haich, née en 1896 à Budapest. Elle y parle de sa relation amoureuse comme une recherche de l’union. Mais de l’union avec qui, avec quoi ?   « Pourquoi étais-je tellement malheureuse ? J’avais tout ce qu’il fallait pour être pleinement heureuse. D’où venait cette insatisfaction ? Cette question esquissa la réponse. Du fond de mon subconscient, les raisons commencèrent à apparaître et à devenir conscientes. Je cherchais un être qui soit mon autre moitié, mon complément. L’amour est la manifestation d’une puissance qui force deux moitiés complémentaires a s’unir. Donc, on appelle « amour » le désir inconscient de s’unir. J’avais vécu cette union, j’en avais éprouvé la plénitude dans mon cœur et dans mon âme et pourtant, je n’étais pas heureuse. Au contraire, mon agitation et mon insatisfaction intérieures grandissaient à chaque fois. Je m’assis dans mon lit et, en désespoir de cause, demandai encor

Printemps ayurveda et yoga

Image
(c) freepik Le Printemps selon l'Ayurvéda, la médecine traditionnelle indienne, est une saison kapha, c'est-à-dire froide et humide. Je ne suis pas du tout experte en ayurvéda, et mes connaissances sont assez rudimentaires. Tout varie selon votre/vos doshas, votre propre constitution de nature (prakriti) et le déséquilibre actuel que vous pouvez avoir (vikriti). Néanmoins, en ce début de Printemps, et même dès mi-février, quelque soit votre constitution, la purification et la remise en route de votre corps s'impose. (c) freepik Voici les grandes lignes, assez simples à mettre en place : - Augmente de 50% ton activité physique (donc plus de yoga asanas !) et toutes les activités en général. on se bouge ;o) - Diminue le sel (qui provoquerait trop de rétention d'eau en cette période). - Continue à te coucher tôt (avant 22h si possible) - Ajoute du churna kapha dans la cuisson de tes plats (se trouve facilement dans les boutiques indiennes ou sur internet et c'est très